prévision de trésorerie

Prévision de trésorerie : profit is an opinion, cash a reality !

Selon une étude réalisée fin 2020 par Euler Hermes, une entreprise sur cinq, soit 125 132 entreprises de l’économie marchande non financière, aura besoin de plus de soutien en 2021 pour éviter une crise de trésorerie. Les secteurs du textile, du commerce de détail non essentiel, des transports, de l’automobile, de l’horeca et des loisirs sont particulièrement menacés. Bien qu’il soit possible de se voir octroyer des garanties publiques via des prêts bancaires (prêt RECOVER, prêt d’urgence, prêt à taux réduit pour certains fournisseurs clés, etc.) une absence d’un soutien prolongé de la part des différents gouvernements ferait courir à environ 24% des entreprises de la zone euro (soit plus de 4,1 millions de sociétés) le risque d’une crise de trésorerie en 2021.

La crise du Covid va donc influencer d’avantage la gestion de trésorerie des entreprises. Les modèles de prévision de trésorerie ont déjà évolué, passant d’une simple gestion de la solvabilité à court terme à une stratégie de pilotage du cash à moyen et long terme.

Conscient de ce changement Akeance Consulting a développé une expertise en trésorerie et plus particulièrement sur l’accompagnement à la mise en œuvre ou à la refonte de prévisions de trésorerie.

Nos équipes en Belgique possèdent ainsi une solide expérience permettant d’accompagner nos clients sur toutes les phases de leur projet :

  • conception de modèles de trésorerie : méthode directe et indirecte, court et moyen terme, modèle en rolling forecasts, conception des cycles de cash (opérationnel, financier et investissement),
  • définition des règles de gestion : gestion des devises (change, position par devise…),
  • sécurisation du processus : fiabilisation des données issues du système d’information, mise en place de règles de contrôle : contrôle par méthode indirecte, indicateurs de cohérence et de fiabilité…,
  • déploiement du nouveau modèle : design, automatisation, formation et support utilisateur,
    élaboration des outils de reporting.

Nos équipes ont par exemple accompagné un grand groupe logistique afin de concevoir et de mettre en œuvre le déploiement d’un processus de prévision de trésorerie pour l’ensemble des filiales du groupe.

Ce premier projet chez notre client s’est déroulé en trois phases :

  • Etat des lieux : définition du « tapis de jeux » (entités, intervenants, outils), analyse et cartographie des systèmes existants, réalisation d’un diagnostic du processus actuel afin d’identifier ses limites et ses contraintes.
  • Définition du processus cible : définition des modalités de prévisions en fonction de l’horizon de temps, définition des règles de gestion (règlement intercos, dividendes, investissements, …), définition des règles de contrôles et d’alerte, maquette des état à mettre en œuvres et simulation de nouveau processus de prévision de trésorerie
  • Déploiement du processus sur une première prévision de trésorerie sur l’ensemble des filiales du groupe (prévision à 12 mois).

Suite au bon déroulement de la mission, notre client nous a à nouveau mandaté afin de l’accompagner à automatiser le process de prévision de trésorerie. Ce deuxième projet a permis au client de disposer d’une vision plus précise des différentes options de mise en œuvre.